Communiqué de Presse

mbfm

Exposition :  » Rituels et Colonnes en Harmonie  » 

du 19/03/15 au 29/08/15

Eclairage sur la musique maçonnique au 19ème siècle en Belgique

Bruxelles, 16 mars 2015 : le Musée Belge de la Franc-Maçonnerie présente du 19 mars jusqu’au 29 août 2015, une exposition particulièrement fascinante de la tradition de la grande richesse musicale des loges bruxelloises au 19ème siècle : partitions, recueils de chants, tableaux, instruments, bijoux, caricatures et portraits de musiciens célèbres réalisés par des artistes francs-maçons. Tout cela sera complété par du matériel historique comme des correspondances, des diplômes maçonniques et autres documents. Les pièces présentées sont prêtées par des institutions maçonniques belges et françaises, mais aussi par la Bibliothèque Royale de Belgique, le Conservatoire Royal de Bruxelles, l’Académie Royale de Belgique, les Archives de la Ville de Bruxelles et le Musée des Instruments de Musique.

La musique est-elle importante en Franc-Maçonnerie ? « C’est grâce à elle que le rituel trouvera le plus facilement vie et âme » selon Philippe Autexier, musicologue français. Dire que la musique est chère aux francs-maçons est donc une évidence. C’était également le cas au 19ème siècle où la présence de musiciens dans les loges était une nécessité. Comment cela se passait-il ? Qui étaient ces musiciens qui venaient jouer lors des «Tenues» ? Comment étaient-ils accueillis ? Que jouaient-ils et pourquoi ?

Cette exposition vise à donner des réponses à ces questions et à beaucoup d’autres en abordant principalement six thématiques. Tout d’abord la culture musicale de la franc-maçonnerie dans son cadre du 19ème siècle. Ce sera ensuite le tour de la culture de la chanson maçonnique et ses chansonniers. L’exposition mettra en lumière la personne de Frans Van Campenhout, patriote, franc-maçon et compositeur de la «Brabançonne». Une autre section sera consacrée aux rituels de deuil et à la musique qui les accompagne. Elle sera suivie par les cérémonies d’adoption et leur encadrement musical spécifique. Une attention particulière sera portée à la culture des concerts maçonniques organisés par les francs-maçons bruxellois à la fin du 19ème siècle.

Tous les détails concernant l’exposition temporaire et/ou tout renseignement sur le musée sont disponibles sur ce site ainsi que sur notre page facebook.

Contact presse: Anne Massun 0032 2 223 06 04 – info@mbfm.be


Exposition :  » Au Fil du Temps et de Fils en Aiguilles « 

du 05/09/14 au 31/10/14

Nouvelle exposition au Musée belge de la Franc-Maçonnerie : « Le tablier maçonnique »

Bruxelles, le 5 septembre 2014 : Le Musée Belge de la Franc-maçonnerie présente dès aujourd’hui et jusqu’au 31 octobre, une superbe exposition de tabliers maçonniques des 18e et 19e siècles, symboles majeurs de l’appartenance maçonnique. Une occasion aussi de visiter le musée dans le magnifique bâtiment néo-classique du XVIIIe siècle (Hôtel Dewez).

Au fil du temps … de fils en aiguilles.

L’exposition intitulée « Le Tablier maçonnique : Au fil du temps et de Fils en Aiguilles » porte sur l’art de la broderie des tabliers maçonniques. Elle présente une partie de l’exceptionnelle collection de tabliers déposée au musée par le Chapitre des Vrais Amis de l’Union et du Progrès Réunis (Bruxelles) ainsi qu’une série de pièces aimablement prêtées par le Musée de la Franc-Maçonnerie de Paris. « Nous avons reçu de magnifiques exemplaires des 18e et 19e siècles et nous sommes ravis de les présenter au public »  se réjouit Laetitia Carlier, la Conservatrice du musée.

L’exposition aborde les techniques de réalisation des tabliers et plus particulièrement la broderie ainsi que l’évolution iconographique de ce symbole majeur de l’appartenance maçonnique. Elle est accessible au public jusqu’au 31 octobre 2014. Parallèlement le musée accueille diverses activités en lien avec le sujet, dont une conférence et des démonstrations sur l’art de broder.

Le Musée belge de la Franc-maçonnerie, un musée qui allie la splendeur des lieux à la richesse des collections.

Le Musée belge de la Franc-Maçonnerie, installé depuis 2011 dans le magnifique Hôtel Dewez au 73 rue de Laeken à Bruxelles, correspond à une volonté d’ouverture de la part d’une association connue pour sa discrétion. Il cherche, par le biais de vitrines thématiques et didactiques et, dans un souci d’ouverture au grand public, d’information et d’incitation à la réflexion, à rendre la démarche maçonnique compréhensible par tous.

Le bâtiment néoclassique est un monument classé du 18e siècle, entièrement restauré sous l’égide de la Commission royale des Monuments et des Sites. La splendeur imaginée par le premier architecte du gouvernement des Pays Bas, Laurent-Benoît Dewez, dans le but d’en faire sa demeure personnelle, a ainsi pu être restituée à l’édifice.

Le musée occupe les salons de prestige du rez-de-chaussée de cet ensemble. Les visiteurs ont la possibilité de profiter tout à la fois de la beauté du lieu – autrement inaccessible au public – et de découvrir l’histoire, l’art et les valeurs défendues par les Francs-Maçons.

Le parcours de l’exposition permanente commence sous une verrière contemporaine qui couvre la moitié de l’ancienne cour. Elle donne accès au « couloir initiatique » dans lequel est plongé le visiteur qui commence son voyage à travers les sept salles du musée. Les pièces exposées  – décors, bijoux, vaisselle, livres… datant du 18e siècle à nos jours – témoignent de l’évolution historique, du fonctionnement, des idées et des structures actuelles de la Franc-Maçonnerie.

De nombreux trésors sont donc à découvrir au Musée Belge de la Franc-Maçonnerie du 5 septembre au 31 octobre.

Tous les détails concernant l’exposition temporaire et/ou tout renseignement sur le musée sont disponibles sur ce site ainsi que sur notre page facebook.

Contact presse: Anne Massun 0032 2 223 06 04 – info@mbfm.be